2016/09/05

Gravures de mode - Les Années Folles, ce n'est pas (tout à fait) ce que vous croyez

En matière de gravures de mode, ce n'est pas souvent que l'on tombe sur toute une série datant pile-poil de la même année. J'ai eu cette chance cet été, avec tout un lot de gravure de 1922 (apparemment - c'est la même source que dans mes posts précédents, et certaines images ne portent pas de date, mais la datation ne me semble pas aberrante).
La Mode du Jour, 1922
Quand on parle "Années Folles", en général cela évoque le stéréotype chapeau cloche-robe à franges-taille basse-mollets découverts. Ajoutez une coupe à la garçonne, un fume-cigarette, et un long sautoir de perles.
Il se trouve que j'adore la mode du début des années 1920. Et qu'elle ne colle pas totalement à ce que je viens de décrire.
La Mode du Jour, gravure de 1922
Pendant toute la décennie, la hauteur de la taille et de l'ourlet vont pas mal bouger, en fait. Les robes à franges ne sont pas si nombreuses que ça, et dans l'ensemble la mode de tous les jours est à la fois plus sage et plus diverse que, mettons, les costumes de Chicago (film que j'aime par ailleurs beaucoup).
Gravure de La Mode du jour, 1922
Je suis fascinée par la diversité des formes de cols, les décorations... et comme les robes réussissent à avoir l'air classe et confortables en même temps !
Certaines gravures, tirées des Dernières Modes de Paris étaient trop grandes pour mon scanner - du coup je vous les montre en plusieurs parties :
Les Dernières Modes de Paris, 1922
Les Dernières Modes de Paris, gravure de mode de 1922
Les Dernières Modes de Paris, mode des Années Folles
Les Dernières Modes de Paris, juin 1922 (?)
Il n'y a pas deux robes avec les mêmes manches...
Même les robes d'intérieur et les tabliers sont choupinous :
Mai 1922 (?)
Mai 1922 (?)
Chaque gravure présente au minimum une - souvent même plusieurs - tenue(s) pour enfant. Pour le coup, celles-là sont très courtes, mais aussi très amples...
Cconfortable, je vous dis !
Mai 1922 (?)
1922, Dernières Modes de Paris
Les Dernières Modes de Paris, Mai 1922
Cela fait un certain temps que j'ai des envies d'une tenue 1920-et-quelques... c'est un peu le temps qui manque pour le moment, mais un jour, un jour...

D'ici là, pour ne rien manquer de l'actualité du blog, pensez à vous inscrire au résumé de la semaine, si ce n'est pas déjà fait :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire