2015/08/19

Costume historique - tenue de petite fille vers 1780

Pour finir ma série sur de costumes populaires sous la Révolution Française, aujourd'hui je vous montre celui de ma Nazglette Hilare, alias ma fille.
Pour rappel, mon propre costume est ici et celui de mon fils est là.
Reproduction de costume d'enfant 1780

Dessous

Ma Nazgulette porte une chemise de lin, plutôt courte (chaleeeeeeuuur !) et coulissée en haut - adaptabilité et rapidité d'exécution. Les coutures sont faites à la machine puis rabattues à la main. Les ourlets sont faits à la machine.
Chemise de petite fille en lin, reproduction de costume historique XVIIIème siècle
J'ai toilé le corset et puis... et puis trois tenues en peu de temps et en partie sans machine, non, en fait, c'était un peu trop rude, donc le corset attendra la prochaine occasion. Je ne suis pas sûre que la différence aurait été notable avec ce type de robe de toute manière.

La robe

Ma Nazgulette prend des centimètres à la vitesse grand V en ce moment, donc j'ai cherché à faire quelque chose d'aussi adaptable que possible. L'inspiration fort opportune a été trouvée dans What Clothes Reveal - ce livre est une excellente base pour le costume populaire du XVIIIème.
Robe d'enfant, vers 1790
Robe d'enfant, vers 1790, coton imprimé fabriqué en Angleterre
Une forme toute simple ajustée par des coulisses = une robe rapide à faire et qui pourra être portée longtemps.
Reproduction de la robe d'enfant en coton imprimé
Le tissu est un coton imprimé tiré du stock. La coïncidence a fait que le tout premier costume de la Nazgulette était déjà fait avec cet imprimé, mais dans une autre couleur !
Comme la robe d'origine, celle-ci est piécée pour tenir dans un petit reste de tissu.
Reproduction de costume d'enfant 1780
Il y a trois coulisses à l'intérieur de la robe, deux sur le torse et une à l'encolure. Ce sont de simples rubans de sergé cousus en place à petits points (avant), à peine visible de l'extérieur. Et un petit lacet qui se noue dans le dos, à l'intérieur de la robe aussi, pour ajuster.
Reproduction de costume d'enfant 1780
Le bas de la robe est ourlé, puis replié sur cinq bons centimètres, et de nouveau ourlé. Comme ça, je n'aurai qu'à défaire le gros ourlet pour rallonger la robe si (ou surtout quand !) elle voudra la remettre après sa prochaine poussée de croissance.
Les grandes coutures d'assemblages sont faites à la machine, puis rabattues à la main.

Les accessoires

Comme je le disais dans le précédent billet, je n'ai pas eu le temps de faire une coiffe adéquate à la demoiselle, qui a donc porté une coiffe ancienne héritée d'un placard de grand-mère.
Reproduction de costume de petite fille 1780
Coiffe qui s'est avérée plus fragile qu'elle ne semblait, du coup la Nazgulette a emprunté à un moment la coiffe de Delphine, et pour finir la journée lui a piqué un fichu que nous lui avons noué sur la tête.
Reproduction de costume de petite fille 1780
Ma foi le résultat est même plutôt mignon.
J'ai par contre réussi à lui coudre un fichu à sa taille. C'est un simple triangle de coton bleu ourlé, je craignais qu'un carré dans ce tissu serré et assez épais se plie mal sur ses petites épaules.
Fichu de petite fille 1780
Le fichu est glissé dans la robe devant et épinglé à l'encolure pour tenir en place.
Reproduction de costume de petite fille 1780
On aperçoit l'épingle de droite. Elle ne s'est pas piquée avec, ne les a ni tordues, ni perdues, et le fichu n'a pas bougé de la journée.

Reproduction de costume de petite fille 1780
Le tablier est dans le même lin rayé que mon propre fichu.
Tablier de petite fille 1780
C'est un simple rectangle de tissu, légèrement plissé sur les côtés et cousu à un ruban de sergé qui vient se nouer derrière. Le sergé est un peu large, je me suis rendue compte loin de ma mercerie que j'étais à court du plus fin, mais plus le temps d'y remédier.

Confort

Tout comme son aîné, la Nazgulette a bravement gardé l'intégralité de son costume sans broncher pendant toute la sortie, elle a joué et couru avec comme une petite Nazgulette énergique de son âge.
Tablier de petite fille 1780

Et voilà la série de gros posts pleins d'images qui se conclut. Vous pouvez retrouver toutes les photos de la sortie aux Fêtes révolutionnaires dans leur album.


Pour ne rien manquer des jolies choses que j'ai à vous montrer sur le blog, il vous suffit de vous inscrire pour recevoir les nouveautés et de belles images directement dans votre boîte mail !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire