2015/08/14

Costume historique - costume de petit garçon sous la Révolution

Après vous avoir montré dans un précédent post mon costume populaire de femme sous la Révolution française, il me reste à vous présenter les tenues pour de mes enfants.
Enfants en costume XVIIIme
Pour cette sortie je voulais assortir toute la famille en costume populaire. Et m'assurer que mes mini-trolls ne mourraient pas de chaud au passage. Le tout en étant un petit poil pressée par le temps.

Au rayon des entorses à l'historicité et des raccourcis, il y a tout ce qui est bas (absents) et chaussures (modernes), et les couvre-chefs des loupiots. Le Grand Troll a emprunté le tricorne de son père (avec le pin's Flying Spaghetti Monster encore piqué dedans), et la Nazgulette une coiffe ancienne, héritage de famille largement plus tardif.

Petit Monsieur 1780

Le costume du Grand Troll a été celui sur lequel le moins de recherches. J'ai grosso modo repris ce que j'avais fait lors de notre précédent passage à Vizille.
Petit garçon en costume XVIIIme
Oui, j'ai mis les boutons de ce qui est considéré le "mauvais côté" pour un garçon. Un moment d'inattention et mon caractère réfractaire aux stéréotypes de genre qui a frappé.

Dessous

La chemise en lin, faite il y a deux ans assez grande pour durer, lui va encore (bénie soit-je).
Chemise de petit garçon en lin
Il m'a juste fallu déplacer un peu le bouton du col. Pas de bas, pas de pantalon de dessous, on a fait au minimum et au plus léger.

Dessus

Pour la culotte, le gilet et le justaucorps, j'ai repris et élargi les patrons d'il y a deux ans, sans trop de mal.
Culotte et justaucorps sont dans un coton serré, légèrement gratté, sans doublure parce que chaleur + charrette. Les boutonnières sont faites à la machine, et les poches sont de vraies poches, pas juste des décorations.
Justaucorps en coton
J'ai trouvé dans What clothes Reveal un exemple de justaucorps non doublé, ça m'a semblé plausible pour un vêtement d'été populaire. J'ai simplement mis une parementure dans le même tissu au niveau des boutons et boutonnières. Les valeurs de coutures sont laissées telles quelles, le tissu ne s'effiloche vraiment pas.
Pour la coupe j'ai repris en taille enfant une forme de justaucorps du troisième quart du XVIIIème. J'ai choisi de lui faire des manches droites toutes simples, et de ne pas mettre de bande pour resserrer la culotte sous le genou. C'est pahisto mais c'est plus rapide à faire.
Culotte assortie en coton
La culotte ferme devant par de simples boutonnières (la culotte à pont, plus répandue, ce sera pour une autre fois). A l'arrière la taille est lacée - j'avais mis un élastique pour le confort de mon petit gars, plutôt qu'un lacet
On voit sur les photos que la teinture est de qualité moyenne, le tissu a pris des marques claires au lavage et présente des irrégularités.
Costume de petit pirate !
Le plus gros du travail a été fait à la machine, mais les ourlets sont cousus au point à rabattre sous la main, à tous petits points et dans un fil écru. A défaut de trouver un fil qui aille vraiment avec la couleur du justaucorps, j'ai choisi une couleur historiquement correcte.
Gilet en indienne bleue pour petit garçon

Le gilet

Pour le gilet, c'est une version "mini-moi" d'un gilet de la même période. Taillé en indienne parce que j'adore l'indienne, et que c'est un joli tissu pour un costume populaire - un poil cossu quand même. Avec son trois-pièces, Grand Troll était clairement le plus chic de la bande.
Gilet XVIIIme pour enfant
Le gilet est doublé, avec des poches fonctionnelles aussi, et le dos fendu sur le plus gros de sa hauteur et ajusté par des lacets. Boutonnières à la main, boutons métalliques tout simples.
Gilet XVIIIme pour enfant


Confort

Petit pirate dans l'herbe
A tous ceux qui nous demandent régulièrement en sortie costumée "mais vous avez pas chaud là-dessous ?" , d'abord... oui, bon, quand il fait 37°C, en même temps, tout le monde a chaud. Mais surtout le Grand Troll a gardé son costume trois pièces à manches longues pendant Toute. La. Journée. Même pas demandé à tomber la veste.
Un dernier éclat de rire pour la route
Il a joué, couru, sauté, s'est pas mal éclaboussé  - ça rafraîchit - , sans être gêné par sa tenue. Parfois pieds nus dans l'herbe, parfois tête nue. Mais les vêtements eux ? Aussi confortables pour lui qu'une tenue moderne. Quitte à me répéter : le costume historique, ce n'est jamais que le vêtement quotidien d'une autre époque, c'est fait pour vivre dedans avant tout. Pas pour se sentir engoncé.

Pourtant... ça vous semble familier ? Cette tenue spéciale, un costume, ou une belle robe, pour une occasion bien spécifique, on se réjouit d'être superbe dedans mais on n'est pas autant à son aise avec que dans son jean-t-shirt-basket ? Et le sur-mesure, vous avez testé ?
Vu la longueur du billet, je vous retrouve dans un post séparé pour la costume de la Nazgulette !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire