2014/03/06

Une pelote d'épingles

Pelote d'épingles brodéeUne de mes premières constatations en matière de costume XVIIIe, c'est qu'il faut des épingles. Plein d'épingles. Une constatation plus récente étant que les boîtes d'épingles, ça se renverse et n'est donc vraiment ni troll-compatible ni-habillage-sur-un-parking-compatible. D'où l'intervention de cet objet hautement technologique : la pelote d'épingle.
Pelote d'épingles, Angleterre, 1761
Snowshill Collection via The National Trust
J'ai eu il y a longtemps une des classiques tomates (avec la petite fraise bourrée à l'émeri attachée), tomate qui outre le fait d'être pahisto pour le XVIIIe, présente l'énorme défaut d'avoir disparu corps et bien dans un de mes déménagements. Il était temps de me fabriquer une solution plus hmmm... existante.
Tellement temps que ce projet, je ne sais même plus depuis
combien d'années il dormait dans sa boîte. Je plaide les circonstances atténuantes : quand j'ai commencé à vouloir me faireune pelote d'épingles histo, j'ai eu la folle envie de la faire brodée. Mais ça, c'était avant. Avant que je réalise à quel point la broderie de choses petites et détaillées avec un fil fin n'était pas compatible avec l'état de mes yeux. J'ai donc mis un temps absolument honteux (et le pire c'est que j'en ai la preuve brodée) à finir un des deux côtés. Et hier, j'ai décidé d'abandonner officiellement l'idée de broder le second côté.
Pelote d'épingles, 1798
Manchester Galleries
Après tout, il existe un nombre conséquent de pelotes d'époque non brodées, ou peu brodées, où il n'y a que les épingles elles-mêmes pour créer le motif.

Embroidered pincushionMatériaux : une chute du taffetas bleu de mon ensemble piqué et du coton mouliné de diverses couleurs (coton donné en héritage il y a longtemps, couleurs donc pas vraiment choisies, et surtout pas sourcées), de la bourre synthétique récupérée sur un vieil oreiller éventré (parce qu'elle se tient bien et que je l'avais sous la main).

Patron : deux à peu près rectangles pifométriques, pour m'approcher un peu des pelotes anciennes rectangulaires - en version mini pour tenir facilement dans la poche, et à cause de marques de crayon qui refusaient de partir.

Période : globalement vers la deuxième moitié du XVIIIe siècle, sous réserve de la rubrique suivante.

Pelote XVIIIeC'est histo comment ? Soyons honnêtes : en dehors du concept, à peine. Motif improvisé, couleurs pas du tout histos, forme pas assez allongée, matériaux modernes...

J'avais envie au départ d'une pelote ronde, mais j'ai au final
Pelote brodée, 1750-1800
Manchester Galleries
préféré la forme rectangulaire, qui semble plus courante pour les pelotes qui ne sont pas tricotées ou brodées au point de tapisserie. Du coup, pas non plus de lien pour accrocher la pelote à la ceinture - je n'en ai vu que sur des pelotes rondes.

Pour la vie de l'atelier, j'ai ma fidèle coupelle aimantée, mais pour me balader en costume, maintenant j'ai ma petite pelote. Et j'ai pu replonger dans mes passions de gosse : faire des dessins géométriques en plantant des trucs dans des machins.

Et vous, vous les trimballez comment, vos épingles XVIIIe ? Le premier qui répond "sur Pinterest" me fera 100 lignes de "je ne répondrai pas des âneries à Martha".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire