2017/08/18

CoBloWriMo 18 - un petit outil bien pratique

Mon atelier est rempli d'outils improbables - il a fallu un certain temps à mon geek domestique pour comprendre que la place de la Dremel, notamment, n'était pas au garage mais au pied de la planche à repasser.
Celui-ci, en tout cas, est plus joli que ladite Dremel...
Qu'est-ce que c'est que ce drôle d'oiseau ?
En Anglais, cela s'appelle un sewing bird, ou sewing clamp si l'objet ne comporte pas d'oiseau. Et je n'ai strictement aucune idée de son nom en Français.
(sur Etsy par ici)
Et oui, c'est très pratique en couture - le bec du petit oiseau pince le tissu et permet de le garder en tension pendant qu'on coud à la main. S'il n'y pas de bec, on peut juste fixer le tissu avec des épingles sur un petit coussin - Thérèse de Dilmont appelle ça un plomb, j'imagine parce que la chose devait être suffisamment lestée pour ne pas bouger quand on tire (doucement) sur le tissu.
Couture à la main
Couture à la main
Encyclopédie des Ouvrages de Dame, T. de Dilmont

Je suis complètement adepte de ce mode de couture à la main - malheureusement, mon petit sewing bird ne tient pas sur toutes mes tables. Je me sers du dessus molletonné de ma boîte à couture en guise de plomb, voire de mon jean, pour y épingler la couture en cours.
Un modèle très rustique (Etsy aussi)
Un joli modèle avec tiroir intégré (source)
Le mien est une reproduction moderne, et on peut le trouver à un prix très correct dans différents coins du web - notamment ici, d'où j'ai tiré la première photo qui illustre ce post.

Pour recevoir régulièrement le résumé de ce qui se passe sur le blog et à l'atelier, pensez à vous inscrire à la newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire