2017/08/14

CoBloWriMo 14 - le projet de mes rêves

Ah, ça c'est dur ! Déjà, parce que je n'ai pas un seul projet que je rêve de réaliser un jour. J'en ai tout un tableau Pinterest. Que je garde pour moi parce que voilà, je suis cachotière.
En plus, je change souvent d'avis sur les tenues qui feraient mon bonheur total.
Dans la liste des costumes anciens que j'aimerais reproduire un jour, à l'heure actuelle il y a :
Manchester Art Gallery

Cette beauté verte de Worth, datée de 1907-1909. Elle a réussi à se faire épingler deux fois sur le tableau, et me donne encore des petits papillons dna sl'estomac à chaque fosi que je la vois.
Mais sinon, je n'ai aucune idée d'où je la porterais, je déteste cordialement coudre du velours de soie, et cette teinte de vert ne me va pas. Un rêve, je vous dis.

Veste soutache
Veste en laine, vers 1891, Antique Dress

Cette merveille toute décorée de soutache. A part la couleur de la laine, elle est parfaite. Du contraste bien graphique, plein de petits détails appliqués, et de grosses manches. Parfaite, je vous dis.
Celle-là, je n'exclus pas de m'y atteler un jour. Après tout, j'ai déjà tâté de la soutache et j'aime ça.

Perry, Dame & Co, Nexw York Styles, catalogue automne-hiver 1919-1920, archive.org
Une armée de chemisiers 1920. Je les veux TOUS. Et pa sjuste ceux de cette gravure précise. Tous, vraiment.

Robe de style
"Jolibois", maison Lanvin, automne-hiver 1922-1923, Met Museum
Une robe de style en taffetas de soie. Pas forcément celle-là précisément - sauf si je m'achète une brodeuse pour la réaliser. Dans ma liste de rêves costumiers il y a aussi une brodeuse, et je n'ai aucune contrainte de prix ni d'entretien des tissus, c'est très pratique.

Une robe à tournure en madras. Ou au moins en tartan. En bref : avec des carreaux et plein de couleurs.
J'ai un très gros faible pour celle-ci, datant de 1880 environ et conservée au Museum at FIT. Simple et efficace.

Pour recevoir régulièrement le résumé de ce qui se passe sur le blog et à l'atelier, pensez à vous inscrire à la newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire