2016/03/17

Ursula, corset overbust pour robe de mariée gothique

J'enchaîne les corsets dans la préparation de la nouvelle collection - cette année c'est décidé, je veux passer au niveau supérieur en corseterie. Et pour ça, il n'y a pas trente-six solutions : il faut coudre des corsets, plein de corsets, tester des patrons et des méthodes d'assemblage.
Corset overbust en satin duchesse Ursula
Le petit dernier sorti de l'atelier est dans un délicieux satin duchesse monté sur deux épaisseurs de sergé de coton. Le devant couvre et soutient délicatement la poitrine (c'est ce qu'on appelle un corset overbust), le dos est plongeant. Le bas est travaillé en pointes qui descendent sous les hanches.

Corset Ursula, satin duchesse et baleines injectées
Les 30 baleines sont passées entre les épaisseurs de sergé. J'ai choisi de la baleine injectée - c'est léger, ça se moule à la chaleur du corps et, avantage non négligeable de mon point de vue, c'est facile à travailler.
Corset en satin, overbust, busc et dos plongeant
Comme vous le voyez, Bertille n'est pas tout à fait assez pulpeuse pour remplir l'overbust. C'est un peu la même chose aux hanches, d'ailleurs - parmi les projets pour après le défilé, il y a "mutiler quelques mannequins pour les adapter à la corseterie".
Robe Ursula, jupe et corset
Il manque encore des petits détails, de le menue décoration, de jolies abeilles... Tout ça va venir, petit à petit, une fois le gros dut ravail sur les autres robes effectué.
J'aime beaucoup les mariages et les robes de mariée alternatives, et je me suis fait plaisir en créant pour la collection 2016 une robe de mariée bien gothique.

Vous aimez ? N'hésitez pas à partager autour de vous et, si ce n'est pas déjà fait, à vous inscrire à la newsletter pour recevoir la suite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire