2016/03/31

Une cape de Super Méchante

Une cape très classe, d’après un modèle historique, tout juste sortie de l'atelier - de ce matin ! - et déjà photographiée ? Incroyable mais vrai !
Cape laine à col montant
Elle fait assez Super Méchante, avec la doublure rouge pompier et le col montant. Ça tombe plutôt bien, ça colle avec le thème de la prochaine collection !

Inspiration historique

On ne se refait pas, l'idée est partie d'un modèle de cape Belle Époque sur lequel je bave depuis des lustres (à gauche) :
Capes anciennes
A g. cape Reville & Rossiter Ltd., cachemire, velours et taffetas soie, 1912, via Vintage Martini (introuvable sur le site depuis)
A dr. cape Callot Soeurs, soie, 1914, via le MET
J'ai trouvé une autre petite chose de la même période qui a le même genre de forme, en moins Magneto, et en plus proche des autres vêtements des années d'avant-guerre (à droite). Ça n'a pas l'air d'être très très courant comme type de par-dessus.
Cape en laine et ottoman

Une cape cache-coeur

C'est un peu un croisement improbable, mais ça fonctionne plutôt bien.
Ça tient bien en place, même en faisant des allers-retours avec le déclencheur de l'appareil photo (devinez qui a eu une panne de télécommande aujourd'hui ?), avec rattrapage au vol du réflecteur, bourrasques brutales, irruption d'un groupe de scolaire au milieu du shoot, d'un agent d'entretien des cimetières et d'une mamie poil-de-carotte au regard soupçonneux. (en même temps, j'étais à moitié habillée en Nosferatu à faire des choses bizarres entre une église et un cimetière, je la comprends la mamie)
Et ça tient chaud. Bien chaud. Vraiment chaud. Surtout quand il fait 27°C dehors.
Cape longue asymétrique
Le dos n'est visible sur aucun des deux modèles. Le MET précise seulement que l'ensemble est noué derrière. J'ai donc un peu improvisé.
Je ne suis pas partie sur l'objectif de faire du purement histo, et il me fallait quelque chose de facile à enlever, seule, sans contorsion, pendant un passage sur un défilé : la cape se ferme donc par deux crochets sous le bras gauche, et un autre à l'encolure. Au milieu dos, un petit bout d'élastique assure une certaine adaptabilité à différentes mensurations.
Cape classe de Super Méchante

Quelques infos

J'utilise encore une fois la carte d'identité des réalisations du Historical Sew Monthly - d'autant plus que la cape me sert aussi d'entrée pour le challenge du mois de mars, Protection.
Une cape, ça protège du froid et des intempéries. Et des super-héros aussi.
Tissus : Caban noir de laine mélangée polyester, col en fausse fourrure, doublure en taffetas polyester. Il y a un peu de coutil de coton qui renforce l'intérieur du col. Les tissus principaux (laine et taffetas) sont fabriqués en France.
Patron : Drapé sur mon mannequin avec le modèle de Reville & Rossiter comme référence. 
Année : 1912
Mercerie : trois crochets recouverts, du fil, un poil de baleine pour le col
C'est histo comment : la forme est directement inspirée du modèle de 1912. Les matières sont modernes et les tissus un peu épais par rapport à l'original. La construction est plausible par rapport à ce que j'avais pu observer sur le collet ancien que je baby-sitte.
Temps de réalisation : à la louche, une dizaine du moulage à la pose des derniers crochets.
Porté : pour les photos cet après-midi !
Prix : 460€ dans les matières présentées ici, réalisable sur commande et sur mesure dans de nombreuses teintes au choix (mon fournisseur a rentré plein de couleurs de laine différentes).
Super Cape de Super Méchante
Cape cache-coeur en caban de laine

Pour finir, une petite devinette : quel personnage a inspiré cette cape et quelle mariée de ma bande de Méchantes la portera ?
Si ce modèle vous a plu, n'hésitez pas à le partager autour de vous, à l'épingler, le tweeter ou le facebooker, et à laisser vos coordonnées pour que je vous envoie la suite !

Cape croisée en laine noire

4 commentaires:

  1. That's so awesome! It looks fantastic on you too.

    RépondreSupprimer
  2. Alors là je suis super super fan de ta cape ! Ça fait des mois que je recense les patrons pour m'en faire une pour l'hiver prochain (Burda, indés...) mais celle-là, avec le cache-cœur devant et l'ampleur au dos, elle arrive largement en tête. Plus qu'à patronner ça (sans mannequin, ça va être coton...). Les photos sont top aussi, Nico est d'accord avec moi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dos est assez simple, c'est le cache-cœur devant qui est plus délicat à régler. Mais avec une petite main ça devrait aller tout seul !

      Supprimer