2016/03/01

Delft, robe victorienne pour petite fille modèle (à crinoline) - HSM 2, Tucks and Pleats

Robe pour petite fille à crinoline, mais pas totalement robe historique : ce petit modèle, tout juste sorti de l'atelier, est simplement inspiré (quoique très inspiré) des robes de petites filles des années 1860.
Comme je l'ai mentionné dans mes précédents billets sur les tenues pour enfants, je veux proposer un peu plus d'options de robes pour les petites demoiselles d'honneur. Celle-ci joue clairement à la princesse, avec une grande crinoline, un jupon, et beaucoup d'amour.
Delft, robe d'inspiration 1860 pour petite fille

Pas de Nazgulette sous la main à l'heure de faire les photos, donc je commence par un post sans mannequin, et aussi sans crinoline, simplement pour vous montrer la robe et ses détails.

Comment porter la crinoline

Comme vous le voyez, je vous présente en fait deux robes en une :
Une robe et son jupon avec corsage pour petite fille
Il y a plusieurs raisons à ce choix, la première étant qu'une crinoline, ça fait des lignes horizontales sous la robe si on ne met rien pour "amortir" sous la jupe.
J'ai utilisé comme base pour la crinoline le super modèle proposé par Ikea - je ne suis pas très pub dans mes posts, mais elle est vraiment bien fichue. Elle est légère, s'enfile comme un rien, et la forme est parfaite pour du costume historique. Seule bémol, elle est diablement grande pour ma Nazgulette et ses quatre ans et demi. du coup, je l'ai amputée d'un cerceau et encore raccourcie entre les deux cerceaux restants.
Jupon avec corsage
La crinoline Ikea a ça de bien qu'elle est fournie avec un jupon de tulle. Et les jupons, c'est ce qui permet de ne pas avoir la vilaine marque des cerceaux qui ressort sous la jupe. Donc, premier jupon made by Ikea (raccourci lui aussi). Et par-dessus, Mademoiselle aura un joli jupon en broderie anglaise mécanique - une belle trouvaille vintage, deux petits jupons de femme qui devaient dater des années 60.
Jupon avec corsage pour petite fille, robe en broderie anglaise
Pour éviter une surcharge de tissu au niveau de la ceinture, le jupon s'est vu adjoindre un petit corsage de coton blanc, retenu par deux bretelles boutonnées et fermé derrière par de petits boutons de porcelaine vintage.
Fermeture boutonnée
Le corsage comporte quelques plis rabattus sur le devant. Ils permettent à la fois d'empêcher le tissu de faire de vilains plis horizontaux, et de cacher un peu d'ampleur pour adapter la tenue à la croissance de la mini-miss.
Jupon avec corsage pour petite fille

Jouer sur la transparence

Le jupon sert aussi de fond, de "transparent", selon l'appellation consacrée, sous la robe qui est légèrement transparente puisqu'en voile imprimé.
Corsage de la robe pour petite tille, modèle Delft
Je vous accord que c'est moins évident à voir sans la modèle dedans ;)
Le corps de la robe est en voile imprimé (un voile polyester trouvé il y a longtemps au détour d'un marché, à l'époque où je pensais que le motif passerait pour du XVIIIième siècle... On ne cesse jamais d'apprendre, hein ? Je ne dis pas qu'il est fondamentalement plus adapté pour du 1860, mais les tissus transparents et les petits imprimés de ce type, on en retrouve sur cette période, donc ce n'est pas totalement aberrant, au moins.
La forme générale et les décorations sont très inspirées d'un modèle trouvé dans un numéro de janvier 1864 de La Mode Illustrée.
Robe pour petite fille, La Mode Illustrée, janvier 1864
En un peu plus simple quand même, le tissu de la robe n'étant pas uni mais imprimé il ne fallait pas en faire trop avec la décoration.

Les petits détails

Pour donner un peu de contraste et de structure à l'ensemble, j'ai appliqué des bandes de satin (vintage, en rayonne, très beau mais une horreur à travailler, et qui se dandine sur les photos) bordées de passepoil en même tissu.
Robe et jupon victoriens pour petite fille

J'ai fait plein de tentatives, mais impossible de trouver un fil assorti au bleu du satin. Quitte à trancher, j'ai carrément opté pour un blanc cassé qui joue sur l'effet de piqûre décorative.
Probe de petite fille victorienne
La petite rosette plissée est décorée d'un bouton de verre vintage - c'est une robe qui recycle beaucoup !
Deux plis religieuse en biais sur le devant, comme pour le corsage du jupon : c'est joli et cela fera de l'ampleur à rajouter si besoin. J'en ai aussi caché un peu aux épaules, il y a un ourlet bien large. Et la robe très longue pourra être portée sans la crinoline quand Nazgulette aura un peu grandi. J'aime créer des vêtements qui peuvent grandir avec les enfants - c'est une manie qui s'attrape à force de faire du costume historique.
Dans le dos, la fermeture se fait par de discrètes pressions - parce que c'est plus facile à enfiler à une petite Nazgulette énergique et pressée d'aller jouer à la princesse dans sa nouvelle robe. Et aussi parce que cette robe va défiler et qu'il faut réfléchir aux solutions d'enfilage les plus rapides pour le timing serré de l'évènement.
Delft, robe pour petite fille victorienne
Fort opportunément, cette petite robe de princesse est finie juste à temps (sisi, elle était finie hier ! C'est juste la luminosité qui n'était pas coopérative !) pour le challenge de février du Historical Sew Monthly : Tucks and Pleats, et parfaitement adapté avec tous ses petits plis plats à la taille et la rosette plissée à la ceinture.

Vous avez aimé ce post ? Partagez-le, commentez-le, envoyez-le à vos amis parents/oncles/tantes/grands-parents/cousins/voisins/etc de petites filles !
Recevez mes posts gratuitement par e-mail :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire