2016/01/18

Costume historique - la jupe Belle Epoque noire, remake

Entre mes autres travaux en cours, je continue mes projets de costume historique. Pas de nouvelle création à proprement parler aujourd'hui, mais un gros (GROS !) travail de retouche et de remodelage.
J'avais réalisé cette jupe noire il y a presque dix ans, très rapidement, en adaptant un peu à la sabraque un patron Belle Époque (de loin et par temps sombre). Depuis mes compétences comme ma silhouette ont évolué, et la jupe a été pas mal portée et usée... il était temps de faire quelque chose. Et comme je n'aime pas jeter, j'ai entièrement repris la bête.
L'objet du délit avant les travaux :
Costume historique, collet et jupe Belle Epoque
Jupe avant le remake, portée sans les jupons corrects
Collet en laine rouge brodé de soutache
Photo par le Geek Domestique
Il fallait donner plus d'ampleur au bas de la jupe, et ajouter un peu de largeur en haut aussi, et faire quelque chose pour l'ourlet bien usé.
Et pour rendre la chose plus intéressante, il ne me restait plus un centimètre carré du tissu d'origine - sinon c'est pas drôle !
Fouillant dans mon stock, j'ai opté pour compléter le satin de coton d'origine avec un velours noir - le velours est utilisé de manière récurrente en petites touches dans les années 1890.
Exemples de décoration en velours, années 1890
Corsage de maison décoré de velours, La Famille, avril 1894
Robe par Félix, MET Museum, 1890-91
Pour ajouter de l'ampleur, j'ai opté pour des insertions de quilles de velours sur toute la hauteur de la jupe, entre les panneaux. Je me suis basée sur des gravures de mode de 1895, notamment celle-ci :
Gravure de mode 1895
Impossible de remonter à la provenance exacte... c'est un peu mince comme source, j'en ai bien conscience.

La majorité de ces images montrent cependant des quilles qui ne remontent pas jusqu'en haut. Première entorse.
The Ladies Standard Magazine, avril 1894
Costume et jupe pour dames, The Ladies Standard Magazine, avril 1894
in
American dress pattern catalogs, 1873-1909, Nancy Villa Bryk
Deuxième entorse : j'ai aussi rajouté une bande de velours en bas de chaque panneau, pour arriver à une longueur correcte. Si le procédé est courant, et souvent recommandé pour reprendre une jupe à l'ourlet usée, ou qui a rétréci, je n'ai pas trouvé de traces de son association avec des quilles de tissu contrastant.
Jupe Belle Epoque, tenue de jour
Il a fallu mettre pas mal de matériel pour tenir la jupe version 2.0 en forme. La version 1.0 avait ses sept panneaux, et-pis-c'est-tout.
Maintenant elle a gagné une doublure en coton en aplat, sur laquelle j'ai pu faire la patchwork des quilles de des bandes de velours. La ceinture a été refaite à ma nouvelle taille, et l'ourlet est soutenu par une haute bande d'organdi de coton.
Il y a aussi un passepoil en bas, qui sert autant de support pour la forme que de protection contre l'usure de l'ourlet. Et vous allez devoir me croire sur parole pour ça, parce que le noir sur noir, ça se laisse trèèès mal photographier.
Jupe 1895, tenue de jour Belle Epoque
Côté patronnage, j'ai pioché dans les différentes choses que j'avais croisées dans mes recherches sur le costume de la Belle Epoque jusqu'ici : les lés de devant et des côtés sont en trapèze, et celui du dos est droit, et plissé en forme.
Reconstitution de costume Belle époque, jupe pour tenue de jour
La jupe se ferme au milieu du dos, par des crochets.
Elle cache un petit secret : la patte intérieure se prolonge en fait en une poche ! L'idée n'est pas de moi, mais directement tirée de Janet Arnold (Patterns of Fashion 2: Englishwomen's Dresses and Their Construction C.1860-1940).
L'arrière de la jupe est plissé au milieu dos, et les plis sont maintenus en place par un élastique, cousu à petits points discrets à l'intérieur, un peu en-dessous de l'ouverture. Il me semble qu'on en trouve mention chez Arnold, et Jean Hunnisett suggère de fixer le creux des plis avec des rubans (Period Costume for Stage and Screen, Patterns for Women's Dress, 1800-1909). L'élastique les tient en place tout en laissant une certaine liberté de mouvement à la jupe.
Détail d'une jupe, costume historique 1895
Par un heureux hasard, cette jupe est finie à temps pour le défi de janvier du Historical Sew Monthly : Procrastination (parce qu'elle a quand même beaucoup attendu ses touches finales).
Je ne pense pas me concentrer sur le costume historique et les défis mensuels cette année, au moins pas avant l'été, mais pour une fois que ça tombe bien, j’en profite !

Petit résumé des données pour le challenge :

Challenge : Procrastination
Fabric - Tissu : 
Cotton satin and acetate velvet, cotton broadcloth for the lining and cotton organdi a the hem.
 Satin de coton et velours acetate, drap de coton en doublure et organdi de coton pour soutenir l'ourlet.
Pattern - Patron : Green Martha
Year - Année : 1894-1895
Jupe années 1890, tenue de jour
Notions - Mercerie :
Piping, hooks and eyes, twill tape inside the waistband
Passepoil, crochets, bande de sergé pour la ceinture.
How historically accurate is it ? - C'est histo comment ?
Okay-ish... I  had a reasonably good base and tweaked things in the right direction. The velvet godets are probably too high or too many, and would not have been used with a velvet band at the bottom in fashionable dress. I have yet to find a mention of cotton satin for skirts, and the velvet is a modern fiber.
Comme-ci, comme-ça. Il y a uen bonne base pour la forme, et des arrangements pour que ça marche. Les tissus ne sont pas histos mais peuvent passer, si on n'est pas trop regardant.
First worn - Porté :
Not yet - Pas encore
Cost - Coût :
About 15€ of velvet (it was leftover from a bigger coupon), 4€ of organdi, 4€ of plain black cotton, and 5€ for notions. add around 7 hours of work (245€). Total cost : 273€, not accounting for the fabric of the original skirt.
Environ 15€ de velours, 4€ d'organdi, 4€ de coton noir de doublure, et 5€ de mercerie. Ajoutons 7 heures de travail (245€). Soit un total de 273€, pour modifier une jupe existante - notez bien que faire une jupe neuve n'aurait pas pris tellement plus de temps, au final, juste un bout de tissu de plus.

Alors oui, les photos sont un peu... rapides on va dire. Je fais des efforts, mais je ne suis pas (encore) photographe, et les textures en noir, c'est un peu terrible à rendre correctement. Surtout quand en plus les tissus sont des attrapes-poussière pas possibles, et que je dois passer la brosse à habit entre deux prises. J'espère faire un shoot un peu plus évolué quand j'aurai fini la tenue complète.

Et pour suivre la suite de mes aventures, c'est juste en-dessous, hop, laissez-moi prénom et adresse mail et vous recevrez tout ça directement dans votre boîte mail, toutes les semaines - sauf si je me prends une semaine de repos contraint et forcé pour cause de maladie comme je viens de le faire.

8 commentaires:

  1. Bonjour,

    Votre jupe est vraiment très réussie.
    Je suis autodidacte en couture et je me suis lancée dans un projet de jupe qui ressemble beaucoup à la vôtre. Mon seul soucis étant de trouver comment faire les plis du dos de la jupe.
    La photographie de vos plis représente exactement ce que je cherche à faire. Pourriez-vous m'expliquer comment vous les avez obtenus ? Est-ce des plis plats juxtaposés et maintenus comme vous le disiez par des élastiques ?

    Je vous remercie par avance pour votre réponse

    Isabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Isabelle !
      A la taille, il y a simplement un double pli creux (deux plis superposés, donc). L'élastique est accroché plus bas, à mi-cuisse environ, de façon à maintenir la forme en éventail sur l'arrière. Les diagramme de Janet Arnold et Jean Hunnisett montrent très clairement le mécanisme - plus clairement que je ne pourrais le faire avec une photo je pense.
      Bonne couture !

      Supprimer
  2. Bonjour et merci pour votre réponse rapide !
    J'ai malheureusement mis un peu de temps à vous ré-écrire et j'en suis désolée.

    Cela m'éclaire bien pour les plis et vous en remercie. Par contre, pour ce que est des diagrammes de Janet Arnold et Jean Hunnisett, je peux les trouver en achetant les livres dont vous faites mention dans votre article : Period Costume for Stage and Screen, Patterns for Women's Dress, 1800-1909) et Patterns of Fashion 2: Englishwomen's Dresses and Their Construction C.1860-1940 ?

    Vous remerciant de nouveau pour vos réponses.

    Bon week-end,
    Isabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! Selon si vous en aurez l'usage par ailleurs (ce sont de très très bonnes bases, sous réserve que vous souhaitiez continuer dans la voie du costume historique), les livres sont peut-être disponibles en bibliothèque également. Hunnisett est un peu difficile à trouver, Arnold est un poil plus abordable niveau prix.

      Supprimer
  3. Merci !
    Cela va bien m'aider pour avancer mon projet de jupe.

    Accepteriez-vous que je mette le lien de cette page de votre blog sur le forum "les fées tisseuses" ? J'y ai ouvert une discussion pour mon projet jupe et je pense que vos références et vos travaux pourraient être profitable à d'autres personnes. N'hésitez pas à me donner votre avis pour ce lien.

    Vous remerciant encore une fois pour vos réponses,
    Bonne soirée.
    Isabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Pardon du délai, la notification s'était un peu perdue parmi les paperasses et trucs administratifs)
      Bien sûr, n'hésitez pas à partager les liens vers mes articles, c'est avec grand plaisir ! :)

      Supprimer
  4. Quelle jolie reprise! Ces ajoûts de velours sont magnifiques. Bravo et merci pour les explications.

    RépondreSupprimer