2015/12/08

Retour d'exposition 3 - Double exposition "Fantastique !" au Petit Palais

Je aujourd'hui finis ma série des critiques d'expos parisiennes par mon petit chouchou : la double exposition Fantastique ! au Petit Palais.
Exposition Fantastique au Petit Palais
Fantastique !, c'est une double exposition d'estampe. Double parce qu'il y a deux parties distinctes, et que chacune a bien la taille d'une très grande et très riche exposition. Sauf qu'il y en a deux, d'affilée, et que je vous conseille d'arriver l'estomac plein et les pieds reposés parce qu'il y a plein plein plein de choses à voir !

Kuniyoshi, le Démon de l'Estampe

La première (partie de l')exposition est consacrée à Kuniyoshi, figure incontournable de l'estampe japonaise.
Exposition Fantastique au Petit Palais
Des portraits d'acteurs, des scènes mythologiques, des sorciers, des chats (plein de chats !), des caricatures, des jeux d'images, et de la couleur, plein de couleur ! On en prend plein les yeux avec une expo extrêmement riche (250 pièces !).
Kuniyoshi, estampe japonaise
L'exposition est admirablement construite (en plus d'être très très belle). C'est didactique, c'est clair, c'est bien ficelé. Une salle est réservée à la présentation de la fabrication d'une estampe japonaise traditionnelle - et ça ça fait plaisir à mon petit cœur qui aime les expositions pédagogiques !

De Goya à Redon, l'estampe visionnaire

La seconde exposition présente des œuvres plus connues du public français, en se concentrant sur l'estampe fantastique (principalement) du XIXème siècle.
Exposition Fantastique au Petit Palais
Goya, Delacroix, Doré, Redon... ça fourmille de grands noms de l'estampe. Là encore, une salle est consacrée aux différentes techniques de gravure et d'impression.
Pour être tout à fait honnête, je n'ai sans doute pas autant profité de cette exposition que de la précédente, simplement parce qu'elle aussi est très fournie et que mon estomac commençait à crier famine, et mes talons à implorer ma pitié - je suis une visiteuse lente, qui aime passer du temps devant chaque œuvre. du coup, j'étais un peu moins disponible pour les 170 gravures présentées ici.
Fantastique, Redon et Doré
L'ambiance est beaucoup plus sombre, marquée par le thème du cauchemar et le symbolisme chrétien, "un poil" pesante parfois. C'est beau, mais inquiétant, et ça parle pas mal de suicide, donc à aborder un jour où vous n'avez pas le moral trop en berne.

De beaux catalogues

Double exposition, donc double dose de catalogues. Je ne sais pas résister à l'appel de la librairie ! Et une fois rentrée je me replonge avec délice dans les deux ouvrages, grand format, jolis et bien imprimés, qui reprennent quasiment tout ce qui est présenté dans l'exposition.
Bon, comme j'ai ramené beaucoup beaucoup de catalogues et que j'ai été assez prises, j'ai encore du temps à passer en compagnie des deux volumes, mais pour le moment, je n'ai presque rien à redire - si ce n'est que dans le catalogue de L'estampe visionnaire, je trouve dommage que manquent certaines gravures populaires, moins fines mais pleines d'humour, qui m'avaient séduite dans l'expo.

Deux expositions à ne pas manquer

En résumé, si vous êtes un tantinet amateurs ou amatrices d'art, que vous vous intéressez à la gravure, au fantastique, à la littérature, au Japon... courez-y !... en prévoyant que vous allez y passer un long moment quand même.

Fantastique ! Kuniyoshi, le démon de l'estampe, et L'Estampe visionnaire, de Goya à Redon, au Petit Palais, du 1er octobre 2015 au 17 janvier 2016.
Du mardi au dimanche de 10h à 18h.
Fermé le lundi et certains jours fériés.
Nocturne le vendredi jusqu'à 21h.

Et voilà, mon tour des expositions à ne pas manquer à Paris est fini pour quelques mois.
Pour recevoir la suite de mes aventures directement dans votre boîte mail, c'est juste en-dessous :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire