2015/08/24

Dans ma cuisine - lapin à la méridionale

J'avais prévu de partager une autre recette avec vous aujourd'hui. Et puis le vote du public (= les invités d'hier soir) m'a convaincue de changer mon fusil d'épaule.
L'autre recette avait aussi obtenu son intronisation par plébiscite, mais quelques heures avant. Comme c'est toujours celui qui parle en dernier qui a raison... le lapin arrive en tête.
Lapin à la méridionale

Je ne sais plus trop comment est née la recette, mais c'est devenu un des classiques dans la famille, un "basique" en quelque sorte.

C'est une de ces recettes que j'aime bien parce qu'une fois la phase de découpe finie, elle se débrouille toute seule. Il suffit de vérifier de temps en temps que le feu n'est pas trop fort, qu'il reste assez de liquide et que ça n'attache pas. Ce lapinou fait partie de mes recettes "On met tout dans la marmite et ça cuira bien tout seul", idéales quand on a du temps chez soi mais pas forcément envie de le passer derrière les fourneaux.
C'est une recette parfaite à faire avec les légumes du moment, les tomates bien mûres (et pas trop chères) et des poivrons verts (ma préférence pour ce plat) ou rouges c'est bon aussi).

Lapin à la méridionale

  • un lapin, coupé en gros morceaux (cuisses, pattes, râble...)
  • un oignon
  • une ou deux gousses d'ail
  • 8 à dix tomates
  • 3 poivrons
  • une poignée d'olives noires dénoyautées
  • une poignée d'olives vertes dénoyautées
Emincez l'oignon et mettez-le à revenir dans un peu d'huile d'olive au fond d'une cocotte en fonte. Hachez et ajoutez l'ail.
Ajoutez ensuite les morceaux de lapin hors abats et faites dorer de partout.
Baissez le feu et ajoutez petit à petit les tomates et poivrons lavés et capés en dés. Hachez grossièrement les olives et ajoutez-les dans la cocotte. Mettez enfin les abats du lapin, et ajoutez de l'eau à niveau. Couvrez et laissez mijoter une bonne heure, deux c'est meilleur.
Servez avec un féculent, riz ou pâtes ou même une bonne purée de pommes de terre maison.


On peut la préparer en grande quantité et la congeler pour une soirée plus frisquette - de toute façon les viandes en sauce, c'est toujours meilleur réchauffé. Par contre, ça rend moins bien à la photo car le lapin se délite complètement dans la sauce. Le prix de la gourmandise !
Lapin à la méridionale
La recette supporte bien les variations. Selon les envies je mets du laurier, plus ou moins ou pas d'olives, je rajoute des courgettes ou j'enlève les poivrons. Et l'hiver je la prépare parfois avec une sauce tomate (du commerce ou maison tirée du congélateur).
Alors voilà : c'est super bon, mais ça n'a aucune, mais absolument aucune gueule visuellement. Du coup mieux vaut avoir une jolie cocotte pour charmer l’œil des invités !

Cette recette vous a plu ? N'hésitez pas à la faire tourner autour de vous !
Et racontez-moi ce qu'elle inspire à vos papilles dans les commentaires !

2 commentaires:

  1. Le genre de recette idéale pour moi aussi : simple à mettre en œuvre et délicieuse, ça se devine rien qu'à la lire ! Je mets en pratique dès ce week-end, en revanche je vais la tenter avec du poulet parce ce que c'est ce que j'ai réservé à la coopé ;-) Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! On peut facilement changer les ingrédient,s la viande, etc.... reviens me raconter ce que ça a donné !

      Supprimer