2015/05/11

La belle robe de la semaine, où l'on retrouve de la soutache

Pour faire suite à mon dernier projet histo, le coup de cœur du jour date aussi de 1917.
Dans les musées, ce n'est pas la période qu'on retrouve le plus - pénurie liée à la guerre, moins de vêtements fabriqués, des pièces plus souvent usées ou retaillées pour en faire autre chose, sans doute. Peut-être aussi que les vêtements de 1915 à 1920 accrochent moins l’œil au premier abord - et pourtant, je les trouve étonnamment modernes et d'une élégance intemporelle.
Celle-là, en tout cas, ne passe pas inaperçue :
Robe d'après-midi brodée de soutaches
Robe d'après-midi en serge tricotine brodée de soutaches ton sur ton.
Haute ceinture de taffetas souple, guimpe de tulle orné de petits rubans de taffetas assortis à la ceinture.

La Mode Illustrée, 1er avril 1917

La serge tricotine, c'est un solide tissu de laine, d'un aspect proche de la gabardine. Une belle robe oui, mais pour être élégante au quotidien.
Avec de la soutache appliquée ton sur ton sur la laine mate, on retrouve les jeux de lumière que j'adorais dans la précédente sélection de cette rubrique. La soutache, ça peut aussi permettre des décorations très contrastées, comme sur ma capeline Petit Chaperon Rouge par exemple.
C'est une technique de décoration relativement rapide pour l'effet obtenu, qui peut être employée avec une grande richesse de motifs. Je trouve l'effet sur le bout des manches et sur le corsage de la robe absolument superbe.
La ceinture sombre, la taille haute et les empiècements verticaux sur la jupe affinent et allongent les jambes.
Il y a plein d'idées à piquer, à reprendre ou à adapter - un joli petit boléro sur la forme du corsage par exemple, avec de la soutache ton sur ton, pour protéger les épaules sur une robe bustier ou à bretelles par exemple.

Enfin ça c'est ma première idée - et vous, qu'est-ce qui vous plaît dans cette robe ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire