2013/11/16

De l'optimisation de l'espace et des méthodes de travail

IMG_0385La vie prend souvent des tours surprenants - c'est comme ça que, depuis quelques semaines, je me suis mise à faire des sacs, des sacs-manchons, des pochettes-manchons, et autres menus articles textiles... en série. Si vous me l'aviez prédit il y a deux ans j'aurais répondu un truc du genre : "Trop gros, passera pas."
IMG_0418
Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, dirait ma mère.
En ce moment, l'ambiance à l'atelier est plutôt au travail "à la chaîne", et j'ai pu commencer à apprécier les avantages de la production en série. Enfin, en petite série quand même - de tous mes modèles en stock actuellement, il n'y en a qu'un qui existe en double... parce que je suis très très très tentée de m'en garder un exemplaire pour mon usage personnel.
IMG_0462Quitte à inventer l'eau tiède, j'ai pu constater que couper plusieurs fois le même patron, ça fait travailler plus vite.
Travailler en série - je coupe 4 sacs, j'épingle quatre sacs, je couds quatre sacs, plutôt que d'en faire un de A à Z avant de passer au suivant -, ça fait travailler plus vite.
IMG_0387Recommencer le même assemblage quatre fois - et l'améliorer à la troisième -, ça fait travailler plus vite.
Réfléchir à l'assemblage avant la conception du patron, ça fait travailler plus vite.
Réfléchir à toutes les étapes avant de coudre, ça fait travailler plus vite.
IMG_0413Des trucs vachement révolutionnaires quant on était plutôt habituée à réaliser une étape, regarder ce que ça donne, passer à celle d'après - la gravure, ça donne de trèèèèès mauvaises habitudes en la matière.
En contrepartie, j'ai constamment un truc en truc ou deux en attente. Ca fonctionne comme une excellente motivation : voir tu travail en cours, tout prêt pour la prochaine étape, qui m'attend au salon, ça m'incite (ave cun poil d'auto-culpabilisation) à m'y coller, et voir mon matériel prêt à l'emploi, ça me donne des idées. Je suis la seule à fonctionner comme ça ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire