2013/08/04

Rococo junior

IMG_9299Je suis une maman vernie, j'ai pondu un Grand Troll qui aime les costumes. Il aime les essayages, il aime porter les costumes, il adoooore aller se regarder dans le miroir et se trouver beau. Bon, par contre, il est dans une phase un peu allergique aux photos, c'est un peu plus délicat à immortaliser du coup.
9338192024_a89f1c6dd4_o
Photo Heileen
J'ai aussi pondu un Troll qui grandit (comme beaucoup Trolls, me direz-vous...), qui du coup ne rentrait plus dans son costume de l'an dernier. Il a donc eu droit à une nouvelle version.

De l'habillement d'un mini-troll

J'avais envie de changer un peu des costumes en matelot, pas fondamentalement la motivation pour le mettre en robe : j'ai opté pour un habit d'adulte en miniature – c'est habituellement ce que portera l'enfant une fois qu'il aura abandonné la robe.
IMG_9343Dans l'idéal l'ensemble se serait composé
  • d'une chemise en lin,
  • éventuellement (très éventuellement) de culottes de dessous en lin itou,
  • de bas,
  • de culottes,
  • d'un gilet 
  • et d'une veste.
Les couturières ayant, à la grande déception du mannequin, déclaré forfait avant l'ensemble complet, le mini-Troll s'est promené sans veste – vu la chaleur, ce n'était pas forcément un mauvais calcul. Idem pour les bas, les chaussettes que j'avais commandées à cet effet sont arrivées au moment où nous montions ne voiture en gros....

Petit Troll culotté

draw
Pour comparaison, ceinture et fermeture
histos de culottes

Costume Close-Up, L. Baumgarten & J. Watson
IMG_9410IMG_9409Pour mes premières culottes XVIIIme, et faites dans un temps réduit, je ne suis pas trop mécontente. J'ai modifié le patron d'un short du Troll et suivant les formes données par les diagrammes de Costume Close-Up [pp. 89-91]. La forme générale est globalement histo, avec quelques modifications de confort. Vu l'habileté actuelle du Troll, je suis restée su un bête élastique ajustable à la taille, et de petits boutons au niveau du mollet vu que je n'avais aucune boucle à l'échelle.
Le tissu est une toile de coton épaisse (solide...), les culottes sont cousues intégralement à la machine.
Degré d'histo : un poquito...

Un peu de chemiserie


Pour la chemise aussi je me suis basée sur les mesures d'un t-shirt du Troll, avec de l'ampleur en plus et une bonne mage parce que, quand même, j'aimerais qu'elle lui fasse deux ans d'affilée (d'où des manches très longues), en suivant en parallèle les indications de Costume Close-Up (encore et toujours - ce bouquin est une bible pour tous les basiques XVIIIme).
IMG_9411Chemises féminines et masculines partagent cette caractéristique d'être faites d'une combinaison de rectangles et de carrés (avec un gousset coup en oblique dans le plus grand rectangle pour la chemise de femme, je vous laisse explorer les excellents posts de Hallie Larkin à ce sujet), pour utiliser au mieux la ressource limitante, à savoir le tissu. Nous avons :
  • les manches (deux rectangles bien larges, avec un peu de rab' en longueur aussi),
  • les goussets des manches manches (deux petits carrés),
  • IMG_9415le corps (un grand rectangle faisant deux fois la longueur voulue, bien large), qui sera plié en deux aux épaules et fendue en T pour l'ouverture de la tête,
  • un long rectangle pour le col
  • deux longs rectangles pour les poignets
  • les goussets des épaules (deux petits carrés piés en deux et insérés dans la pièce du corps de chaque côté de la fente du col - ils permettent à la chemise de mieux tomber sur les épaules, mais là, je les ai zappés car trop longs à insérer),
  • les rectangles de renfort aux épaules (qui doublent le tissu là où il s'usera le plus - pas mis),
  • le renfort en forme de coeur (qui va en bas de l'ouverture du col devant - zappé aussi, par manque de temps et parce que la chemise ne servira pas assez pour s'user à ce point)
(en grisé : les pièces que j'ai omises, feignante que je suis. Sérieusement, les goussets des épaules, ça donne un biiiieeen meilleur tombé, je le regrette maintenant)
On trouve globalement assez facilement sur le web des infos sur comment réaliser une chemise d'homme (le deuxième document est très orienté cuture machine, par contre) - à peu de choses près, j'ai fait la même en réduction. Je commence par assembler la manche avec un côté du gousset, je ferme la manche, je fais le poignet, j'assemble au corps. puis rebelotte de l'autre côté. Le col, l'ourlet, les boutonnières, et c'est plié en deux jours "mommy time", à condition de ne pas devoir défaire comme pour mon premier col.
IMG_9416
Gousset sous le bras, intérieur (en haut) et extérieur (en bas)
IMG_9412
Pour la confection, j'ai fait le gros à la machine - grandes coutures droites, fronces, boutonnières. Je n'ai fait à la main que les ourlets et le rabattage des coutures - j'ai beau faire, rabattre les coutures sur les goussets des manches, c'est simple comme bonjour à la main, alors qu'à la machine, c'est une tannée.
Le tissu est un vieux drap de coton, à l'origine assez épais mais très assoupli (ou affaibli selon les endroits... à tissu donné ne regarde pas le fil).
Degré d'histo : une bonne illusion, dirons-nous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire