2013/05/27

Petites poupées

IMG_9033Autant prévenir tout de suite : les semaines qui viennent risquent d'être un petit poil silencieuses, genre comme celle qui vient de s'écouler. Pour tout un tas de raisons. Que c'est long, et compliqué, et ça me regarde, mais ça se résume sous un vague concept de vacances ou break. Ce qui ne veut pas dire que je bosse pas. Ca peut aussi vouloir dire que je dors, que je bois du thé, ou que je danse nue enroulée dans du jambon pour invoquer le soleil. Que ceux qui rigolent regardent par leur fenêtre aujourd'hui : ça a marché. Ceci dit je me demande si ça ne serait pas plus efficace avec de la mortadelle.
IMG_9037
En attendant, vu que j'en suis toujours à porter la veste matelassée que je me suis cousue pour Le Hobbit en... décembre, j'ai continué sur les finitions de fringues d'hiver. Il se trouve que traînaient depuis un moment dans mon atelier-salon, d'un côté une veste presque finie, de l'autre une série de boutons. Et qu'avec un peu d'auto-bottoculthérapie, j'ai réussi à bloquer plus ou moins la veste. Bon, plus ou moins parce que je n'ai toujours pas de kit de blocage ou assimilé, et que j'ai fait ça sur la mannequin, un peu à la sabraque. Pas grave, je corrigerai plus tard, elle est portable. Ah oui elle est portable parce que j'ai aussi enfin cousu les boutons dessus.
IMG_9034
Les boutons sont de mignonnes choses en résine de chez Miss Buttonfly - ça a été l'élément le plus cher de la veste, considérant que je n'ai rien déboursé pour le patron, que la laine a été acheté bradée sur un marché, et que j'ai acheté DEUX sets de boutons, vu que je passe mon temps à perdre le premier. En ce moment, il est perdu d'ailleurs, mais il ressortira forcément un jour. Pour le second je me suis fait une série désassorties de kokeshis, matrioshkas et de chats.
IMG_9039Je suis très fière de moi pour le patron, entièrement improvisé maison. Je me suis inspirée de divers modèles que j'ai achetés, j'ai fait mon échantillon (brave fille que je suis... bon en vérité, j'ai du plutôt en faire 4 ou 5, je n'arrivais pas à obtenir les mailles lâches et larges que je voulais), j'ai mixé deux-trois bouts de patrons Knitty, et zou ! J'ai du refaire les bandes à boutons 4 fois aussi,
IMG_9035A la dernière tentative, vu qu'au final il me restait un peu plus de laine que ce que je craignais (c'est entre autres pour ça que je n'ai pas fait des manches très longues - bon et puis aussi parce que je préfère les manches trois-quarts de toute façon), je me suis lancée dans un truc complètement expérimental. Avec une bonne dose de reverse engineering j'ai copié le col d'une de mes vestes préférées. Ca semblait concombresque sur le moment, mais ça a fonctionné ! L'idée, c'était de relever les mailles depuis le dessous du col, et de donner la forme par des diminutions (un poil complexes parce que je voulais garder la forme chwanana des côtes). Une fois fini le col se replie en position presque tout seul, il n'y a plus qu'une couture discrète à faire sur l'endroit. Bon, comme ça ça a l'air un peu compliqué, la prochaine fois je tâcherai de faire une grille ou un truc du genre, mais c'est très gérable (avec juste deux marqueurs pour l'emplacement des diminutions) : j'ai fait ça devant la télé sans prendre de notes.
Maintenant que la température remonte un peu, j'ai enfin une nouvelle veste bien chaude en mohair (avec un peu de lurex orange pour que ça prrrrrrriiiiille). Je pense que je vais continuer ma Basilika rose pour que le soleil dure.

2 commentaires:

  1. Elle est géniale cette veste!..je suis jalouse, je veux la même...pour le col je me demande bien comment tu as fait, et puis les boutons...hii!
    (commentaire pas du tout constructif mais je bave devant cette veste!)
    Jacinthe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !!!!
      J'ai une commande d'une deuxième dans le même genre, donc je vais essayer de pendre des notes pour le col et de faire un petit tuto quand je la ferai.

      Supprimer