2013/01/21

Butin photographique

1910s-1
Vers 1920
Samedi, espérant vaguement m'offrir au moins une pelote de laine qui sorte un peu de l'ordinaire, je me suis propulsée jusqu'au salon Créativa/des Antiquaires/des Cartes postales et livres anciens. Sortie bredouille ou presque (bon, ok, j'ai trouvé des boutons pour la veste que j'ai fini de tricoter la semaine dernière) des deux premiers morceaux du salon, je me suis rabattue sur les cartes postales. Alors personnellement par contre, les cartes postales triées par département et nom de bled me laissent totalement, mais totalement froides. La bonne nouvelle, c'est que les photos-cartes, le stand qui en avait les avait empilées dans un coin et les soldait, parce que ça n'intéresse visiblement pas le chaland cartophile moyen.
J'ai peut-être pu paraître bizarre au vendeur, à sautiller d'anticipation quand j'ai trouvé le petit tas. J'ai été sage, je n'ai pas prix la totalité - globalement j'ai essayé de me limiter aux représentations de femmes et d'enfants particulièrement intéressantes.
Les cartes ne portent pour la plupart aucune information, j'ai essayé de les dater au mieux, en fonction de mes connaissances. C'est sans doute bine perfectible. Les formes des vêtements donnent une idée de la date, en n'oubliant pas qu'il peut y avoir un décalage temporel entre la mode des magazines et celle de la rue.

1910s-2
 Je miserais sur le début des années 1920, la coiffure garde du bouffant de la décennie précédente, et j'ai dans un magazine de 1923 un petit casaquin de coupe très similaire.

child-1
"Marie Claude à 23 mois avec ses plus gros baisers"
Je ne sais pas qui est Marie Claude, mais j'adore sa robe !
Je pense que celle-ci est plus récente, mais j'avoue que je n'ai pas vraiment d'idée plus précise que ça. Je l'ai surtout prise parce que la photo est adorable et que j'ai très très envie de m'amuser à re-tricoter sa petite robe.
J'en ai profité pour re-importer sur mon site ma petite collection de photos anciennes - jusqu'ici photos de familles pour la plupart. Là encore, les dates sont des suppositions pour la plupart. J'ai encore un petit bout de stock (un cadeau de mariage préssssssieux qui est gentiment à l'abri dans un tiroir) à scanner. Pour aujourd'hui, je ne vais vous poster que mon petit butin de fin de semaine...
Deux enfants, non datés, mais le gros noeud dans les cheveux laissés libres fait 1900 ou postérieur (ma grand-mère avait le même en 1914). La photo est d'une qualité assez exceptionnelle, et j'adore les détails de la ceinture de leur robe. Des idées sur la nature exacte de l'espèce de ballon dans un filet qu'ils portent ?

Vers 1900, guère plus tard, vu la forme de sa robe. Qui est superbe et que j'adore, au passage. Une des plus anciennes photos que le vendeur avait, j'ai craqué.

Parce qu'on ne voit pas assez de costumes de la deuxième moitié des années 1910, et que les détails sont particulièrement nets sur cette photo, y compris les largeurs d'ourlet très visibles. Et le col brodé, vous avez vu le col brodé ? Et le chapeau, hein, le chapeau ?

Je finis par mes préférés...
Une inénarrable fête costumée XVIIIème, avec de toutes jolies perruques blanches. On sent le bricolage avec des fringues de maman (qui devaient dater du milieu des années 1890, si l'on se fie au manches de la deuxième petite fille devant à gauche ; voir aussi les décos sur sa jupe et sur celle de sa symétrique à droite, qui apparaissent sur les jupons vers 1895), un peu trop grands, les dentelles rajoutées... J'a-d-o-re.

Et celles-là c'est mes grandes chouchoutes. Elles sont un peu bizarres en elles-mêmes (des cartes postales d'un gamin en train d'enfiler ses sous-vêtements... essayez de caser ça dans une conversation sans avoir l'air un tantinet déviant...), mais absolument géniale pour l'amateur de costume histo.
La photo n'est pas des meilleures qualités, mais on voit clairement que le pantalon se boutonne sur ce qui doit être une sorte de chemise de corps (plus tendu devant que derrière, l'aisance permettant de s'asseoir, bah oui, c'est pas élastique tout ça !). La chemise est resserrée devant par une coulisse (on voit le noeud qui dépasse). Par-dessus l'enfant enfile un jupon festonné, un peu plus foncé, qui semble se fermer derrière par un ruban.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire