2013/01/11

Aperçu non significatif

Post un peu concombre  aujourd'hui : vous montrer un truc que je ne ferai pas, et de ne pas vous montrer un truc que je fais.
Pour ce que je ne ferai pas, parce que pas vraiment l'occasion et que mon temps est trop mesuré pour me laisser m'éparpiller dans de nouveaux projets, le Historical Sew Fortnighly de The Dreamstress - en VOSTF, un défi de couture histo tous les quinze jours. C'est prévu pour tout le long de 2013, et le début du programme est disponible ici.
Pour le premier challenge (enfin le premier après le challenge zéro, que j'ai loupé pour cause de vacances), la copie est à rendre lundi, soit le 14 janvier, le thème est (bi-/tri-/cequevousvoulez-)centennaire, coudre quelque chose d'une année finissant par -13. Alors je serais sans doute très tentée par 1913 ou 1913, mais je n'ai pas d'utilité immédiate d'un tel projet, de sortie en vue ou quoi, du coup, je vais passer mon tour et me concentrer sur la gravure et les challenges suivant (j'ai prévu de participer à #2, #3, et #4, au moins). Mais comme je suis quelque part un peu frustrée de ne pas pouvoir me lancer dans une robe 1913, je partage un petit projet rapide, tiré de La Mode Illustrée, 10 mars 1912 - juste une petite année de retard.

Petit vêtement d'intérieur

Excessivement chic ce nouveau vêtement d'intérieur à deux coutures, dans lequel les frileuses et les coquettes se drapent le soir et l'après-midi, et qui donne à une toilette défraîchie un regain de jeunesse qui sera très appréciée des femmes économes.
Sa forme imprécise le rendant difficile à décrire, nous avons pensé être agréable à nos lectrices en leur en donnant un croquis, afin qu’elles puissent se rendre mieux compte de l'allure élégante que peut avoir un simple voilage de mousseline.

Fournitures

2 mètres 30 de mousseline de soie en 1 mètre 20.
3 mètres de marabout.
5 mètres 50 de crache-point.

Ployez en deux la mousseline de soie, ce qui lui donnera une hauteur de l mètre 15. Pratiquez une fente au milieu sur toute la hztuteur destinée aux devants. Retranchez une bande de 5 centimètres (de chaque côté de cette fente, arrondisser le haut afin de former l'encolure. En laissant touours votre étoffe ployée de cette, façon, faites de chaque côté, en reunissant les lisières, une couture de 40 centimètres de longueur en la plaçant à 15 centimètres du haut pour laisser la place de la manche qui a environ 30 centimètres de largeur.
Les lisières en dessous de la couture restent libres afin de donner plus d'aisance au vêtement.
Les devants, le tour de cou et les manches se bordent d’un cordon de marabout de cygne, ou de skungs, tandis que tout le reste du vêtement s’ourle d’un cache-point en paillettes, en perle, en passementerie, galon métallique, etc., selon l’élégance qu’on désire lui adonner.
Pour le soir une mousseline rose, bleu ciel, paille, verte, ourlée de skungs ou de cygne avec cache-point d'argent fera un délicieux voilage, tandis que pour la journée on pourra employer du voile noir, bleu Egyptien, rouge géranium, vert Empire, garni de marabout noir et d’un cache-point en jais.
Cette forme originale, et d’une distinction très simple, peut servir de base a la confection d’un manteau du soir en satin réversible garni de la même façon, ou plus élégante, en l’agrémentant par exemple d’un grand col posé avec des pressions, ce qui permet de le mettre sur plusieurs vêtements.
Alors, quelqu'un est tenté pour le coudre d'ici lundi ?
IMG_7623Pour ce qui est de la deuxième partie du post, elle résulte de ma flemme totale de me remettre sur l'ordinateur après nos deux épisodes quotidiens de la série du moment (Homeland saison 2 cette semaine, oui c'est bien, oui je recommande) pour poster l'aperçu du jeudi de mon petit coin d'atelier. du coup, je le colle ici !
IMG_7627Voilà, j'ai presque plus de gomme à graver, à part des restes pour des tampons. Et encore, de moins en moins de restes, vu que j'ai un petit set de tampons en cours fini depuis hier soir (ce que ça va fite les tampons à côté d'une plaque entière !).
Juste un petit teaser (il manque le plus gros des quatre tampons) pour aujourd'hui, je vous le dévoilerai en version complète quand j'aurai de quoi l'imprimer !
C'est pour un autre défi, le Battle of #3 lancé par Laétitia de Ca veut dire la joie. Un paquet de biscuits maisons (sans lactose et quand même vachement bons) à celui qui trouve la référence avec seulement ces trois bous là ! :p
Par rapport à mon coin d'atelier, deux choses :
  • je me suis offert une grand planche à découper Ik*a, avec un rebord à un bout, pour arrêter de flipper pour mes mains et pour ma table de salon quand je me bats avec une plaque récalcitrante,
  • je suis toujours addict au thé et je ne me soigne pas.

2 commentaires:

  1. genre le croquis qui ne ressemble absolument pas au vêtement fini... oh des manches apparues par magie !

    RépondreSupprimer