2012/11/28

Je suis "pressée"

La jolie presse ancienne de Cécile
Merci Cécile !
Je l'ai récupérée au début de l'année, mais depuis, manque de temps, d'énergie, c'est long à mettre en place et re-ranger tout ça... En bref, depuis des mois, ma presse attendait, négligée dans un coin. Enfin, ce n'est pas exactement ma presse, c'est celle de la maman d'une amie que j'ai en pension (la presse, pas l'amie ni la maman). Et puis aujourd'hui je me suis enfin bougé les fesses - le fait de ne pas avoir accès à l'atelier de l'école cette année aide à se motiver. Comme je suis quand même un peu rapia, j'ai tenté le coup de remplacer le lange (pas donné, à commander en ligne, faut attendr,e faut en prendre soin...) par un bête tapis de sol G* Sp*rt. Un tapis de sol premier prix, même. Ben vous savez quoi ? Ca marche !
J'ai littéralement fait ma petite cuisine : un plat à gratin pour tremper les feuilles, une planche à découper en verre pour passer le rouleau, et les gravures qui sèchent en ce moment accrochées à la tringle à rideau du salon. Mais ça marche, j'ai un presqu'atelier chez moi !
Moi, j'appelle ça Vieil or...
Alors pour me faire la main, j'ai commencé par un peu de gaufrage - oui et puis bon, le gaufrage j'aime ça. Et puis j'ai enchaîné en testant une de mes encres métalliques que je n'avais pas réussi à entamer l'an dernier.
J'ai testé sur papier humide et sec - mon encre sang de boeuf fonctionne mieux sur mon papier sec, ben celle-là, c'est plutôt sur papier humide qu'elle couvre mieux. Le résultat est intéressant aussi sur papier sec, ceci dit. Bon par contre, pour du Cuivre, on repassera, ou on mélangera avec autre chose, hein...
Bien sûr, tout ça est encore trop pas assez sec pour que je le colle dans mon scanner, donc vous devrez vous contenter des premiers aperçus partiels...
Et oui, je vous montre non pas une, mais deux nouvelles plaques. Celle de gauche constitue un diptyque avec Memory I - que j'ai d'ailleurs re-tirée en gaufrage et en vieil or, tant que j'y étais. Pour la deuxième, vous reconnaîtrez sans doute le serpent et sa forêt - qui cherche toujours son titre, d'ailleurs.

Every image of an angel becomes an angel...

2 commentaires: