2012/06/07

Bref, on est jeudi

Un peu froissée après un passage dans mon sac pour aller coudre au parc....
Et le jeudi, c'est Jeudi à l'Atelier. Et à l'atelier, ce jeudi, on fait le ménage, la lessive, de la peinture et des costumes d'enfant 1790. Je vous présente le fond de robe pour le Nazgùl Hilare. J'ai hésité à lui faire du tout blanc, mais le tissu extérieur est assez transparents, et je n'ai pas d'autre tissu pile dans le même blanc. Ah oui, la notion de blanc quand on achète sous lumière artificielle, c'est un peu concept. Et le blanc pur, ouhlà.... c'est rare, rare, rare. Du coup je prends cette image comme modèle. Ca tombe bien, le tissu de la robe est brodé aussi !
Pour la forme et la construction, j'ai beaucoup repompé sur les sources collectées par Heileen (Costumière Hystérique) et Corsetra (Corsetra designs), et sur le patron de vêtements de bébé 1750 de Kannik's Korner (très bon patron, facile, bien documenté,je recommande). Il y a(ura) (quand j'aurai le bon ruban) une coulisse à la taille et une à l'encolure pour tenir le tout fermé. J'avais pensé à des boutons au début mais l'espace entre les deux coulisses est si court que ça ne se justifie pas.
en plus d'un gros ourlet, j'ai fait trois gros plis baigneuse dans le bas de la robe, ça tient l'ampleur et puis si le Nazgùl grandit trop, on pourra toujours en défaire un.
La robe de dessus sera sur le même principe et les deux auront sans doute une seconde vie comme robes d'été. Par contre, il y a des chances que je rajoute des lisières sur la robe de dessus, vu que le Nazgùl est dans la phase "Je VEUX marcher (mais je sais pas encore le faire toute seule), phase si élégante de popotin couchu en canard et de titubations meurtriers pour les lombaires de maman...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire