2012/02/16

De biais

Le retourne-biais, c'est le machin en métal au milieu.
La commande sur laquelle je travaille est dans un tweed qui s'effiloche terriblement. Pour calmer un peu les velléités d'indépendance des fils, je vais en plus de la doublure utiliser du biais pour finir les bords de chaque pièce. Donc la première étape a été de faire du biais. Pleeeeeein de biais. je ne remercierai jamais assez la personne qui a inventé le retourne-biais... et le fer à repasser, parce qu'à y regarder de près, je pourrais me passer du retourne-biais avec un peu (beaucoup) d'efforts, mais pas du fer.
Et sinon, vous pourrez constater sur mon site que j'ai passé pas mal de temps à numériser des magazines anciens. Une bonne partie des images de 1913 sont maintenant plus accessibles et pourvues
 des descriptions correspondantes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire