2012/01/05

Mise à plat

Pour commencer, bonne année, bonne santé, et plein de douces choses à tous. Toussa toussa.

Je vois passer pas mal de récaps' de l'année passée, et je me suis dit "oh, pourquoi pas ?"
Côté couture, cette année a été assez soft, beaucoup de choses modernes, des commandes simples (je compte pas le justaucorps, vu qu'il n'est pas fini - j'ai dit que la fin d'année avait été chaotique ? ben du coup, justaucorps pas fini), un Gros Projet histo, mes premières expériences pour les n'enfants. Au final, je remplis mon côté de douze projets en douze mois. Bien sûr, j'aurais aimé faire plus, mais honnêtement, je pense que ça reste honorable avec une moitié d'année avec prescription de repos et l'autre moitié avec deux enfants en bas âge demandant mon attention.

Etat des lieux Côté beaux-arts, cinq pièces exposées à la fin de l'année à l'école, et hier j'ai enfin (en retard, fin d'année, chaos, toussa toussa...) envoyé mes gravures pour l'expo "Year of the Dragon". J'ai un contact pour peut-être un autre endroit où exposer cette année, mais il fallait que je fasse un peu le point sur ce que j'ai à exposer, justement. D'où un petit déballage de trois ans de pratique. Photos rapides, je vais petit à petit faire de bons scans pour les mettre en vente via le site.

2009-2010
Les sept nains La Cinq Fois Belle La marâtre Complementarity La Belle au Bois Dormant Sans titre

2010-2011
Sans titre Auto-portrait en 1820 Rêve Rayures Sans titre Auto-portrait Deux séries de gravures Auto-portrait C T H

2011-2012 jusqu'ici
Projet Grosses Manches Projet Grosses Manches Ginko Biloba
Et non photographiée parce que je suis une truffe : Les Epoux Dragolfini, eau-forte sur zinc, trois impressions, qui sont parties hier pour Toronto. Je pense refaire d'autres impressions, avec un peu plus de couleur sans doute.

Voilà, du coup, je vous ai enfin montré mes gravures de l'an passé, et j'ai un peu fait le point sur mon travail jusqu'ici. Et ma foi, je ne suis pas mécontente ! Et je sais un peu mieux ce que j'ai. Je commence à me sentir plus à l'aise avec de plus grande spièces, visiblement, et ça tombe bien, parce qu'un de mes objectifs de l'année est de mettre plus de formats entre le 15x20 et le 30x40 dans mon portfolio.
J'ai pas mal de zinc pour des eaux-fortes - ça reste ma technique préférée. J'ai aussi envie de retenter le schappa et le rhenalon. C'est un peu suicidaire (surtout le schappa), mais il y a quelque chose d'intéressant à trouver à la frontière du monotype avec ces matières.
Pour tout de suite, j'ai un diptyque d'oiseaux à l'aquatinte sur le feu, je retravaille la plaque "Rêve" (celle avec la gomme arabique), et j'espère au moins avancer sur le Projet Grosses Manches.
Ce qui est un nom vraiment idiot, mais je n'ai pas mieux pour le moment. Le concept étant de réaliser l'intégralité des arcanes majeures d'un tarot divinatoire en les mélangeant avec des gravures de mode du milieu des années 1890. Et d'en tirer une série de gravures et une série qui sera transformée en véritable tarot.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire