2012/01/12

Jeudi au ralenti

Coudre à la machine a un avantage indéniable : les points se font plus vite. Du coup, une couture prend en général moins de temps que la même couture à la main - sous réserve bien sûr que machine, tissu, couturière et accolytes divers (chats, enfants, perruches...) coopèrent tous.
Vu que la doublure du manteau est assemblée à la main, l'ourlet se fait aussi à la main. Oui, bien sûr, dans l'absolu j'aurais pu faire une belle couture machine ui barre tout le bas du justaucorps. Mais c'est PABO ! :p Donc je fais mon ourlet à la main, à petits points glissés.

Ourlet main phase 1 
Première étape : une fois le tissu coupé à la bonne longueur + 2,5cm, couper la triplure pile à la bonne longueur, replier le tissu extérieur, le fixer à grands points glissés sans que le fil traverse le tissu.

Ourlet main phase 2 
Deuxième phase : replier la doublure par-dessus, fixer à tous petits points glissés.

Clairement, ce justaucorps aura nécessité une quantité totalement déraisonnable de couture manuelle et de petits détails qui prenent un temps fou. D'une part, c'est pour mon frérot, en remboursement de sa pièce montée de tueur, il l'a bien mérité. D'autre part, c'est une pièce d'apprentissage où je teste pas mal de techniques. Le costume masculin, ce n'est pas mon domaine, peut-être dans quelques années (quand mon frère aura une garde-robe complète ;) ) j'accepterai des commandes. Pour le moment, c'est un exercice très intéressant... mais bon sang que je serai contente d'en vori le bout ! Allez, j'y retourne, encore 2 ou 3 mètres d'ourlet main et une pelletée de boutonnières (pas main par contre).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire