2011/11/22

Une eau-forte pas-à-pas - entracte

Juste un aperçu de l'état actuel de la plaque. Si vous vous rappelez du post précédent, j'avais une grande zone de ciel vide et une silhouette entièrement recouverte de vernis à droite. A la plume, j'ai recopié (à l'envers !) un poème sur la partie "ciel". Quant à la silhouette, avec une pointe sèche j'ai dessiné les traits de la femme et les détails de sa robe. Comme le vernis était assez épais, il est parti par petites plaques, donnant un effet de pointillés à la ligne - je ne pensais pas que ça partirait comme ça à vrai dire.
J'ai ensuite tenté une aquatinte sur toute la zone de texte - mais toute la résine ou presque est partie dans l'acide, donc je vous montrerai ça plus en détail sur une autre plaque. Ceci dit, cela donne un bon aperçu des petites surprises dans la réalisation d'une gravure ! Je sais d'où je pars, jamais où j'arriverai. :)


Voilà à quoi ça ressemble après un bon passage à l'acide. Je l'ai laissée assez longtemps (oui bon, je sais, c'est pas très précis "assez longtemps"), c'est sans doute ça qui a tué l'aquatinte. Je voulais une morsure assez profonde, j'aimerais faire un test de gauffrage - c'est-à-dire une impression sans encre, juste en relief.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire