2011/09/12

Bonjour, je m'appelle Marion et je suis une geek...

... ou la synchronicité de la geekitude.

Ce soir, quand mon geek domestique est rentré du taff, alors que son fils réclamait les "b'as ! Papa !" avec de Granzyeux-de-Bébé-Tromignon(tm), je l'ai attiré de force devant Karringa (aka mon mannequin de couture femelle) pour lui montrer CA. S'ensuit un moment de soulevage du coin du col de gauche du doigt, puis relâchage du col. Retombage du col en place. Re-soulevage, re-relâchage, re-retombage pile en place. Explication du principe technique et de la réalisation. Mais c'est juste complètement gé-ni-al, non ?

Mon geek ne sait même pas faire un ourlet. Autant dire que la piqûre du col d'un justeaucorps XVIIIème, ça lui passe loin, mais LOIN au-dessus de la tête... Et là, peut-être, il est temps de se dire qu'il y a plus d'un geek dans cette maison... Simplement, je ne donne pas (trop) dans les ordinateurs (à part pour les utiliser je veux dire).

Et juste près ce magnifique moment de geekitude intense, je tombe sur...

Speak Out with your Geek Out, autrement dit : partageons et célébrons notre geek(ette) intérieur(e) dans la joie ! Du coup, impossible d'aller me coucher sans un petit post. Donc volà, je l'avoue, oui, je suis une grosse geek fille.
J'ai commencé classique, on m'a offert Bilbo le Hobbit. Puis j'ai trouvé Le Seigneur des Anneaux derrière un canapé. Je me suis retrouvée à lire de la fantasy sous ma table en cours de Français. J'ai retrouvé l'émerveillement de mon enfance devant Peter Pan et le bonheur des pays imaginaires. Cela m'a conduit au jeu de rôle, et le jeu de rôle m'a amenée, par un bref détour par le (jeu de rôle) grandeur-nature, au costume et à la couture. Et aujourd'hui, je m'émerveille de l'ingéniosité des techniques de la couture tailleur. Et mon bonheur - enfin, un de mes bonheurs - c'est de me promener dans un petit village de montagne avec mes amies et mes enfants, dans un costume historique fait par mes soins.

Speak Out with your Geek Out arrive juste à point pour me rappeler que si je fais ce blog, ce site, si j'y passe des heures entre deux re-lectures-de-Lulu-lapin-non-mon-chéri-je-te-l'ai-déjà-lu-cinq-fois-bon-ok-une-dernière-dernière-vraiment-dernière-puis-tu-laisses-maman-taper-ok-?, c'est pour partager le bonheur que me procurent mes hobbi(t)es. La joie d'avoir taclé un projet de malade et de savoir que si, c'était faisable, dans l'espoir aussi d'inspirer quelqu'un à faire pareil, mais mieux.

Si je m'assied chaque jour à ma table de travail c'est parce que c'est une immense source de plaisir, parce que voir le tissu devenir vêtement, le papier devenir dessin, la courgette devenir ratatouille c'est juste du bonheur, le bonheur de créer, de créer ce dont j'ai envie, voire de créer ce dont quelqu'un d'autre a envie parce que cette envie est source de création pour moi - et la boucle est bouclée.

Pour la forme, une petite liste de mes geekitudes...

Je couds.
Je fais des recherches sur le costume historique.
Je tricote.
Je dessine.
Je cuisine.
Je prends des photos bizarres.
Je brode.
J'ai trois étagères de BDs.
Je danse.
J'ai trois bibliothèques. Pleines. Et ça déborde.
Je collectionne les magazines de mode anciens.
Je bolasse.
Je grave et j'imprime
Je rôlise.
Je passe un bon tiers de mon temps de veille devant un PC.


Je ne pratique pas (plus) tout ça en continu ni forcément très assidûment. Le trio couture-costume-beaux-arts et son comparse cuisine restent de loin en tête, le reste fluctue selon les périodes, les fonds, les géolocalisations et les disponibilités (Aaaah si j'avais 48h dans chaque demie-journée ! Si seulement !). Mais voilà,chacune de ces lignes, ce sont de petits et grands bonheurs quotidiens, capables de m'absorber et de me passionner pendant des heures et des heures. J'ai des centres d'intérêts multiples, prenants, qui envahissent ma tête et mon intérieur, et c'est juste génial. Presque aussi génial que le point qui permet que mon col tienne en place tout seul.

Point que je tâcherai de l'expliquer dans un post ultérieur mais pas ce soir, parce que ça va nécessiter des schémas voire une vidéo et qu'il est mine de rien déjà tard.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire